Access! au commerce international

A Propos de PACCIA II

  • Programme strategy banner


    Depuis son lancement officiel en 2008, PACCIA II est reconnu comme le programme phare de l’ITC sur l’intégration régionale, le développement du commerce et la promotion des exportations en Afrique. Le programme s’inscrit dans le cadre de la réponse globale aux défis de l’intégration régionale en Afrique et est conforme à la vaste ambition du New Partnership for African's Development (NEPAD), qui voit le secteur privé comme le moteur de la croissance économique, celle-ci étant ancrée dans un commerce régional et inter-régional accru.

    L’intégration régionale est essentielle pour le développement et la croissance économiques en Afrique, et recèle un potentiel considérable de réduction de la pauvreté. Elle permet l’accès à de plus vastes marchés, encourage la concurrence et la spécialisation, et renforce les systèmes de production. Elle favorise également les économies d’échelle nécessaires aux pays afin qu’ils puissent stimuler la compétitivité de leurs industries, améliorer leur productivité, encourager l’innovation et attirer une part plus importante des investissements et des importations mondiales.

    Dans le but de faciliter l’intégration régionale, la stratégie PACCIA II consistait à identifier les secteurs à fort potentiel de croissance du commerce interrégional, à déterminer les écarts et à les réduire à travers un développement institutionnel ciblé pour fournir des services à l’échelle de la région. Le programme comportait également un soutien pour le renforcement du niveau de dialogue public-privé sur la politique commerciale des communautés économiques régionales (CER).

    Les principales réalisations de PACCIA II incluent des services de renforcement des capacités ciblés pour les institutions partenaires régionales et nationales, afin d’améliorer la compétitivité des exportations, de consolider les liens commerciaux et de faciliter les recettes des exportations des PME africaines dans les secteurs à fort potentiel.


    Travailler en partenariat avec les CER pour stimuler l’intégration commerciale

    Trois des Communautés économiques régionales africaines – le Marché Commun de l’Afrique de l’Est et Australe (COMESA), la Communauté Economique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) et la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) – ont établi des partenariats stratégiques avec le Centre du Commerce International (ITC) dans le cadre du Programme d’appui au renforcement des capacités de commerce international au service de l’Afrique (PACCIA II) afin de soutenir les efforts d’intégration régionale en Afrique. Financé par l’Agence canadienne de développement international (ACDI), PACCIA II vise à renforcer les capacités d’appui des institutions régionales et nationales en Afrique afin d’accroître la compétitivité à l’exportation, les liens avec les marchés et les recettes à l’exportation des petites et moyennes entreprises (PME) africaines.


    Promouvoir le développement du commerce régional

    About PACT II Championing regional trade developmentEn complément des efforts de politique et négociation commerciales, l’intégration régionale requiert des services d’appui publics et privés afin de guider et soutenir les entreprises. PACCIA II consolide les structures de développement et de promotion du commerce des Communautés économiques régionales africaines pour l’analyse de marché, l’élaboration de stratégies d’exportation et la gestion de programme axée sur les résultats. Le renforcement des capacités est basé sur un apprentissage par la pratique et lié à l’élaboration d’une feuille de route des priorités pour le développement et la promotion du commerce dans les régions.


    Consolider les réseaux d’appui au commerce et d’experts africains

    Afin que les institutions d’appui au commerce (IAC) fournissent des services pertinents et efficaces aux exportateurs, le PACCIA II renforce la coordination entre ces institutions, telles que les associations du secteur privé et sectorielles, les organismes nationaux de promotion du commerce et les chambres de commerce. Une meilleure communication et coopération entre ces institutions permet de constituer une interface compétente entre les communautés économiques régionales et le secteur privé, qui est nécessaire à la croissance durable des exportations. Leurs prestations de services est consolidée en matière de défense des intérêts des entreprises et systèmes d’information commerciale afin d’améliorer les connaissances des marchés et les liens commerciaux.

    Cela inclut également le développement et le renforcement de réseaux d’experts africains qualifiés et certifiés qui sont en mesure de fournir des services d’appui, grâce à de la formation, du coaching et du e-learning en information commerciale, droit des affaires, analyse de marché, stratégie d’exportation, promotion des affaires, défense des intérêts des entreprises, et service dédiés aux femmes d’affaires.


    Renforcer les chaînes de valeur régionales et les liens des PME avec le marché

    Pour renforcer la compétitivité du secteur privé africain sur les marchés mondiaux et régionaux, il est nécessaire de développer les compétences à l’exportation des entreprises, encourager les chaînes de valeur transfrontalières, lever les barrières internes et faciliter les liens à l’exportation. Le PACCIA II aide le secteur privé à exprimer ses intérêts dans le dialogue politique, à développer une meilleurs compréhension des marchés d’exportation, à renforcer les chaînes d’approvisionnement régionales, à améliorer la qualité de ses produits et à promouvoir ses liens commerciaux stratégiques au sein des marchés régionaux et étrangers. Augmenter la compétitivité des PME signifie davantage d’emplois et des revenus plus élevés, ce qui contribue à la diversification des exportations et à la croissance économique.


    Les femmes en tant qu’entrepreneuses à succès

    Women exporter photoPersonne ne peut contester que les femmes entrepreneurs en Afrique créent de l’emploi et produisent de la valeur ajoutée à l’export de façons fort innovantes. Cependant, elles doivent relever toutes sortes de défis tels que l’accès réduit é la formation à l’exportation, à l’information commerciale et aux financements, en plus des difficultés qui se posent à elles dans le milieu des affaires. Le programme ACCÈS ! de formation à l’export du Centre du Commerce International (ITC) se consacre depuis 2007 à lever ces obstacles en renforçant les capacités des institutions d’appui au commerce telles que les Ministères du commerce, les Chambres de commerce et les Associations de femmes entrepreneurs


    Veuillez visiter le site de PACCIA II